Dans certains cas, nous obtenons des commissions des fournisseurs. En savoir plus

Viscoélastique : Qu’est-ce que c’est et comment Savoir s’il est de Qualité ?

Actualisé en février 2024
Autora Clara Muñoz

Rédigé par :
Dr. Clara Muñoz, chercheuse et biomédicale

Icono proceso de revisión

Méthodologie
Nous testons des dizaines de matelas et d’accessoires en conditions réelles et nos experts les soumettent à des tests analytiques rigoureux. En savoir plus sur notre processus éditorial.

Matelas viscoelastique minLe viscoélastique est l’un des matériaux les plus appréciés dans le marché  des produits du sommeil. Et ce n’est pas pour rien qu’il a cette réputation

Mais savez-vous vraiment ce qu’est lle viscoélastique, pouvez-vous reconnaître ses différentes qualités et quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Dans cet article, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur la viscoélastique et ce que vous devez prendre en compte lorsque vous choisissez un matelas avec viscoélastique.

Qu’est-ce que le viscoélastique ?

Le viscoélastique est un matériau synthétique composé de mousse de polyuréthane qui possède à la fois des propriétés visqueuses et élastiques, ce qui lui confère des caractéristiques particulières. D’une part, il a la capacité de répartir uniformément le poids et la pression sur sa surface, absorbant ainsi les chocs.

D’autre part, elle est thermo-adaptable, c’est-à-dire qu’elle modifie son élasticité au contact de la chaleur du corps, ce qui lui permet de se mouler parfaitement. Cependant, lorsqu’ielleperd ce contact, elle se refroidit et reprend rapidement sa forme initiale.

Mejores colchones visco manoElle a commencé à être utilisé dans l’industrie des matelas domestiques dans les années 1990, mais a été inventé par la NASA dans les années 1960. Ellea été mise au point pour amortir l’impact et minimiser la pression sur le corps des astronautes lors du décollage et de l’atterrissage des vaisseaux spatiaux. Son utilisation a ensuite été étendue au secteur des soins de santé, afin d’aider les personnes handicapées ou alitées à se reposer.

Aujourd’hui, c’est l’un des matériaux les plus appréciés dans l’industrie du sommeil, à la fois par les fabricants qui cherchent à créer des matelas de qualité et par les utilisateurs qui souhaitent une agréable sensation de confort et une meilleure adaptation au corps.

Points clés pour l’achat d’un bon matelas  en viscoélastique

La mousse viscoélastique est utilisée dans les couches de confort des matelas. Il n’est pas possible d’avoir un matelas entièrement composé de mousse viscoélastique, car il n’offrirait pas un bon soutien et s’enfoncerait trop. C’est pourquoi elle est toujours combinée à d’autres matériaux. C’est pourquoi, lors de l’achat d’un matelas en viscoélastique, il est nécessaire de tenir compte de certains aspects :

  • La densité. La densité de la couche viscoélastique détermine sa qualité : plus la densité est élevée, meilleure elle est. Le minimum est de 50 kg/m³ et il s’agit d’une densité faible, pour ceux qui recherchent des matelas très souples. Elle est considérée comme élevée à partir de 85 kg/m³.
  • L’épaisseur. Comme pour la densité, il existe une épaisseur minimale pour bénéficier des caractéristiques du visco. Si la couche est inférieure à 3 cm, elle ne pourra pas offrir les avantages de ce matériau.
  • Le noyau. Le matériau de le noyau du matelas aura un impact sur des aspects tels que le type de support  la respirabilité et la durabilité du matelas à mémoire de forme. Il détermine également les types de sommiers avec lesquels le matelas est compatible.
  • Température. Etant un  matériau réagissant à la température du corps, il est possible que vous ressentiez une certaine chaleur à son contact. Si vous avez tendance à avoir chaud en dormant, il est conseillé de choisir un matelas en viscoélastique comportant de l’ hydrogel ou d’un traitement qui rafraîchisse  la surface.

Types et qualités de viscoélastique

Après de nombreuses années sur le marché, le viscoélastique a évolué, donnant lieu à différents processus de fabrication et à l’incorporation de nouveaux matériaux. On trouve actuellement différents types de viscoélastiques :

La mousse viscoélastique ou viscoélastique à pores ouverts. Dans ce processus, on utilise un moule ouvert dans lequel on verse les ingrédients puison ajoute un composant chimique qui agit comme un agent activateur, provoquant l’augmentation de sa taille du mélange. Le résultat est une mousse viscoélastique à pores ouverts qui favorise la circulation de l’air à l’intérieur, ce qui larend plus fraiche, mais avec moins  de capacité d’adaptatiion.

La viscoélastique à pores fermés. Dans ce cas, on utilise un moule fermé dans lequel le mélange est injecté. Il en résulte une mousse visco dont les pores sont plus petits et donc plus denses, ce qui lui confère une adaptabilité optimale mais génère plus de chaleur.

La viscoélastique végétale. Il s’agit souvent d’une viscoélastique à laquelle sont ajoutés des composants tels que le soja ou l’aloe vera. Selon les fabricants, l’avantage de ce type de visco est que l’ajout de ces matériaux améliore des aspects tels que l’accumulation d’humidité ou d’odeurs, entre autres. Cependant, il faut savoir que la teneur de ces matériaux dans le mélange ne dépasse généralement pas 10 % et qu’il ne s’agit donc pas d’un matériau végétal à proprement parler. Dans ce type, nous trouvons le viscographène.

Le viscographène. Il s’agit d’un type de visco dans lequel du graphène est introduit lors de la fabrication. Le graphène améliore la conductivité thermique, ce qui réduit l’accumulation de chaleur. Il est également antibactérien et évite l’électricité statique.

Viscogel. Ce matériau combine viscoélastique et gel froid. Ce polymère est injecté dans le visco pour réduire la sensation de chaleur et, en même temps, permettre à l’humidité de mieux s’échapper.

Avantages et inconvénients de la viscoélastique

Comme tous les matériaux, la viscoélastique a ses avantages et ses inconvénients. Ses avantages :

  • Elle a une grande capacité à s’adapter à la forme du corps. Il permet donc un alignement correct du dos et réduit les points de pression produits par les hanches et les épaules, quelle que soit la positionde chacun pendant le sommeil. Grâce à cela, il aide les muscles à se détendre, en réduisant les tensions et en favorisant une bonne circulation sanguine.
  • Il réduit la transmission des mouvements. Il est donc idéal aussi bien pour les lits doubles que pour les personnes dormant seules, mais qui bougent beaucoup en dormant, car elles ne se réveilleront pas à cause du changement de position.

Capacite adaptationEn revanche, en ce qui concerne les inconvénients :

  • Il peut donner une certaine sensation de chaleur. Surtout dans le cas des matelas en viscoélastiques à densité plus élevée. Cependant, les fabricants en tiennent généralement compte et le combinent avec d’autres matériaux tels que l’hydrogel, pour maintenir la surface, ou avec un noyau de ressorts ensachés, ce qui favorise la ventilation du matelas, ainsi qu’avec des traitements spéciaux lors de la fabrication, tels que lla viscoélastique à pores ouverts.
  • Il s’agit d’un matériau coûteux. Il est vrai que le viscoélastique n’est pas un matériau bon marché, surtout si vous recherchez la qualité. Ce qui augmente généralement le prix, c’est la quantité de mousse en viscoélastique (nombre de couches et épaisseur) et la densité du matériau. Cependant, il existe des matelas viscoélastiques tout à fait abordables, bien qu’il faille garder à l’esprit que pour bénéficier des avantages de la viscoélastique, la couche ne peut être inférieure à 3 cm, si elle l’est  c’est comme si elle n’avait pas de viscoélastique.

Caractéristiques des matelas viscoélastiques

Densité

La densité du viscoélastique se mesure en Kg/m³, une valeur qui dépend des matériaux utilisés et de la proportion entre les polymères et l’air.

Il s’agit d’une caractéristique directement liée à la qualité et à la durabilité du matériau. Plus la densité est élevée, plus ses propriétés sont améliorées et plus il est durable. Elle est classée en trois catégories : faible (jusqu’à 50 kg/m³), moyenne (50-65 kg/m³) et élevée (65-115 kg/m3).

Épaisseur de la couche viscoélastique

L’une des questions les plus fréquentes est de savoir combien de centimètres de viscoélastique doit contenir un bon matelas. La réponse dépend de vos besoins.

Plus la couche est épaisse, plus l’effet mémoire se fait sentir, mais aussi plus la chaleur s’accumule et plus vous ressentirez la sensation d’être piégé Ce dernier point est important si vous bougez beaucoup pendant votre sommeil, dans ce  cas vous serez mal à l’aise et risquerez de vous réveiller.

D’autre part, il existe un minimum qui est de 3 cm. En dessous , l’effet mémoire est perdu. De nombreux fabricants indiquent que leurs matelas sont faits en viscoélastique, mais en réalité, si vous faites  attention à la structure en couches, l’épaisseur de ce matériau est moindre. Par conséquent, même si un matelas contient de la  viscoélastique, cela ne signifie pas que vous pouvez réellement profiter de ses avantages si la couche est trop fine.

Cependant, tout comme il y a un minimum, il y a aussi des maximums à prendre en considération. Dans l’idéal, l’épaisseur ne devrait pas dépasser 5 cm, à moins que vous ne recherchiez un matelas très souple et que vous ne bougiez pas lorsque vous dormez, dans ce  cas vous pourriez choisir un matelas dont la couche viscoélastique peut atteindre 7 ou 8 cm.

Noyau

Il n’existe pas de matelas entièrement en viscoélastique, car il s’agit d’une matière très souple dans laquelle nous nous enfoncerions trop. C’est pourquoi il s’agit toujours de matelas mixtes, qui combinent la viscoélastique avec un noyau  d’un autre matériau, et il peut même y avoir d’autres couches de matériaux différents.

Couches du matelasLes principaux noyaux avec lesquels la viscoélastique est combinée sont les suivants :

  • Les ressorts ensachés. Ils sont idéaux pour les personnes qui ont tendance à avoir chaud ou qui vivent dans des pays à climat chaudet qui ont une excellente indépendance de couchage.
  • La mousse. Ce sont des matelas moins chers, car la mousse rend leur fabrication moins onéreuse, mais elles sont moins respirantes et leur indépendance de couchage n’est généralement pas aussi bonne.
  • Latex. Très flexibles, ce sont des matelas très adaptables. Ces deux matériaux ont une longue durée de vie et sont également hypoallergéniques. Cependant, ils ne sont pas très respirants et leur prix est généralement élevé.

Température

En raison de la thermo-adaptabilité de la  viscoélastique, il est possible de ressentir une certaine sensation de chaleur pendant le sommeil. C’est pourquoi certains matelas contiennent des particules de gel dans la couche viscoélastique pour aider à évacuer la chaleur.

Il sera également plus frais si le noyau est constitué de ressorts ensachés plutôt que de mousse ou de latex. Enfin, les housses peuvent être utiles si elles sont fabriquées dans des tissus respirants ou si elles comportent des panneaux latéraux qui aident à ventiler l’intérieur du matelas.

Avec quels sommiers est-il compatible ?

Le viscoélastique est un matériau très polyvalent, mais selon les autres matériaux avec lesquels il est combiné, il est compatible avec un type de sommier différent :

S’il a un noyau  à ressorts ou à ressorts ensachés, il peut être utilisé sur une base rembourrée ou sur un tatami.

S’il a un noyau en mousse, il peut être utilisé sur tous les types de sommiers, mais les plus recommandés sont ceux qui favorisent la ventilation du matelas, comme les sommiers à lattes. Il peut également être utilisé sur des sommiers articulés, mais cela dépendra de la densité de la mousse, car si elle n’est pas souple, elle ne pourra pas se plier correctement.

S’il a un noyau en latex, il en va de même pour ceux en mousse. Ils conviennent à tous les types de sommiers, mais il est préférable d’éviter de les placer sur des sommiers fermés tels que les tatamis ou les sommiers tapissiers, car ils bloquent en plus la circulation de l’air à l’intérieur du matelas, ce qui est essentiel  pour prendre soin de ce matériau. En revanche, étant donné leur grande flexibilité, ils conviennent parfaitement aux lits articulés.

Durabilité

En raison de ses caractéristiques, le viscoélastique est un matériau très durable et peut être conservé en bon état jusqu’à 15 ans.

Toutefois, la recommandation générale, quel que soit le matériau du matelas, est de remplacer le matelas après 10 ans d’utilisation. Bien qu’il puisse sembler en bon état, la fermeté d’origine est réduite et les conditions d’hygiène sont affectées, il n’est donc pas conseillé de continuer à l’utiliser.

Conclusions

Couple choisissant un matelasLe viscoélastique est réputé pour son adaptabilité, rendant ainsi  les produits de la literie très confortables. En outre, il s’agit d’un matériau très durable. Pour être sûr de faire le bon choix, il faut vérifier que sa densité soit  d’au moins 50 kg/m3 et que l’épaisseur de la couche est adaptée à votre poids.

Et si vous avez tendance à avoir chaud assurez-vous que le matelas comporte un traitement ou un matériau permettant de rafraîchir la surface ou d’améliorer la circulation de l’air.

Questions fréquentes

Qu'est-ce qu'un matelas viscoélastique ?

Un matelas viscoélastique est un matelas dont la mousse viscoélastique est l'un des principaux composants. Il n'existe pas de matelas fabriqués uniquement avec de la mousse viscoélastique. Ils seraient trop mous et n'offriraient pas le soutien minimal nécessaire. Ils comportent généralement une couche de viscoélastique, suivie de mousses de différentes densités ou d'un noyau de ressorts.

Cela pourrait aussi vous intéresser


Cela vous a-t-il été utile ?

Si ce guide vous a été utile, nous vous serions reconnaissants de le partager. Cela ne vous coûte rien et nous aide énormément. Merci beaucoup !

Cela vous a-t-il été utile ?
(Votes : 1 Moyenne : 5)
Digiprove sealCopyright secured by Digiprove

Laisser un commentaire