Dans certains cas, nous obtenons des commissions des fournisseurs. En savoir plus

Faire la Sieste : Avantages et Conseils pour Améliorer votre Repos

Actualisé en mars 2024
Autora Ainhoa Balado

Rédigé par :
Ainhoa Balado, kinésithérapeute

Icono proceso de revisión

Méthodologie
Nous testons des dizaines de matelas et d’accessoires en conditions réelles et nos experts les soumettent à des tests analytiques rigoureux. En savoir plus sur notre processus éditorial.

Sieste sur le canapéVous connaissez sans doute cette sensation de somnolence qui commence à vous envahir vers midi. Vous n’êtes pas le seul concerné, cela nous arrive à tous, que nous ayons mangé ou non. Cette baisse d’énergie soudaine à la mi-journée est dûe à une baisse naturelle de l’état d’alerte de notre organisme. Le corps nous demande de faire une sieste.

Dans cet article, nous allons examiner les raisons pour lesquelles nous faisons une sieste en début d’après-midi, quels sont les avantages pour la santé, les inconvénients, la durée de la sieste et quelques conseils pour profiter d’une sieste réparatrice.

Pourquoi faire la sieste ?

La sieste est ce moment de repos que notre corps nous réclame de prendre à la mi-journée, généralement après le déjeuner. Nous nous y adonnons généralement pour rattraper le sommeil perdu, pour anticiper une nuit de veille, pour nous faire plaisir ou tout simplement pour passer le temps.

Il s’agit d’un besoin naturel, une habitude que, selon certaines recherches, l’homme primitif avait déjà et qu’il a abandonnée pour s’adapter à un rythme de vie de plus en plus rapide. En effet, l’homme est l’un des rares animaux à ne dormir qu’une fois par jour, les autres alternant les phases de sommeil et d’éveil au cours de la journée.

Le mot sieste vient de la Rome antique. Les Romains divisaient la journée en heures de lumière et heures d’obscurité. Pendant ce qu’ils appelaient la sixième heure de lumière (équivalente à 12 heures), le moment le plus chaud de la journée, ils faisaient une pause dans leur travail et se reposaient.

Ce bref repos au milieu de la journée a commencé à être appelé « sextear » ou « garder la sixième », avant de devenir « sestear » ou « sauver la sieste ».

À l’origine, ce temps de repos était généralement pris avant le repas. Certains maintiennent encore cette tradition et l’appellent « siesta del carnero » (sieste du bélier). Un nom curieux qui vient de la coutume des bergers de se reposer à l’ombre d’un arbre pendant que les béliers broutaient.

Les bienfaits de faire la sieste

Les effets bénéfiques de faire la sieste sur la santé ont été démontrés dans différents domaines scientifiques, notamment sur le système immunitaire et l’humeur.

Elle améliore l’humeur et favorise la positivité

Sieste positivitéDes études ont montré qu’une sieste de 45 à 90 minutes, pendant laquelle vous entrez dans la phase de sommeil paradoxal, vous rend plus empathique et réceptif aux émotions des autres lorsque vous vous réveillez, ce qui diminue les préjugés négatifs et la mauvaise humeur et augmente la positivité.

Pendant le sommeil, le cerveau produit davantage de sérotonine, un neurotransmetteur qui procure un sentiment de satisfaction et de bien-être.

Stimule la créativité et facilite la résolution de problèmes

Diverses études neurologiques ont montré que pendant la sieste, et en particulier si la phase REM est atteinte, l’activité de l’hémisphère droit du cerveau associée à la créativité est stimulée. Les personnes qui font la sieste sont, par exemple, plus créatives pour trouver des solutions aux problèmes.

Contribue au maintien d’une bonne santé cardiaque

Le manque de sommeil déclenche la production de cortisol dans l’organisme, ce qui peut notamment entraîner du diabète et des maladies cardiovasculaires.

En revanche, la sieste entraîne la production d’hormone de croissance, qui agit comme un antidote au cortisol.

Il a été démontré qu’une sieste d’une durée maximale de 45 minutes favorise la récupération cardiovasculaire après un exercice physique et fait baisser la tension artérielle, comme le montre cette étude.

Améliore les réflexes et l’état d’alerte

Une étude de la NASA réalisé avec 747 pilotes a montré qu’après 26 minutes de sieste, ils étaient plus alertes, ils avaient de meilleurs réflexes et commettaient moins d’erreurs.

Bénéfique pour la santé mentale des personnes âgées

Sieste coupleCertaines études ont montré que les personnes âgées qui font des siestes et les combinent avec une pratique modérée d’exercices l’après-midi ont une meilleure santé mentale que celles qui n’en font pas.

Les avantages ont également un impact sur la santé physique et améliorent la qualité du sommeil nocturne.

Renforce la mémoire, la concentration et l’apprentissage

Faire une sieste en milieu de journée présente plusieurs avantages, tels que permettre ensuite d’absorber de nouvelles connaissances et de consolider celles déjà acquises. Le sommeil facilite le stockage de la mémoire à court terme en transférant les souvenirs récents vers le néocortex, où les souvenirs à long terme sont consolidés.

Ce processus libère de l’espace dans l’hippocampe pour stocker de nouvelles informations.

Faire la sieste est recommandée car elle augmente la productivité des travailleurs et les résultats scolaires des enfants.

Elle réduit également le risque d’obésité

Selon les résultats d’une étude de l’Université de Navarre, même avec moins de cinq heures de sommeil, une sieste quotidienne peut inverser ce risque. Non seulement elle réduit le risque d’obésité, mais elle permet également de maintenir un poids sain.

La sièste restaure notre système immunitaire

Le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism a publié une étude révélant que 30 minutes de sieste suffisent à rétablir l’impact d’une mauvaise nuit de sommeil sur les systèmes immunitaire et endocrinien.

Ce bref repos est capable de ramener ces deux systèmes à des niveaux normaux.

Elle permet de rafraîchir le cerveau

Après un repas, les neurones produisant l’hormone orexine, chargée de nous maintenir éveillés pendant la journée, se désactivent ce qui explique la somnolence que nous ressentons.

Cela est dû au besoin de prendre ce court repos pour se rafraîchir et de se recharger en énergie. Cependant cette pause ne devrait pas excéder d’une demi-heure, car il provoquerait l’effet inverse.

Combien de temps doit durer une sieste ?

Sieste heuresIl n’y a pas de réponse exacte à cette question. La fourchette recommandée se situe entre 10 et 30 minutes.

Si elle dépasse plus de 40 minutes, vous entrez plus longtemps dans la phase de sommeil profond. L’organisme s’habitue ainsi au sommeil et, lorsqu’on l’interrompt, il est contraint de revenir brusquement à l’état actif, en sécrétant de grandes quantités de cortisol. Il en résulte une réaction inflammatoire se traduisant entre autres choses, par des maux de tête.

De plus, les siestes prolongées augmentent la glycémie, ce qui peut conduire à l’obésité, au diabète de type 2 et même à des accidents cardiovasculaires.

Les inconvénients de faire la sieste

Malgré ses nombreux avantages, la sieste peut également présenter certains inconvénients :

L’inertie du sommeil

Il s’agit de la sensation d’étourdissement, de désorientation et même de maladresse que l’on ressent au réveil. Selon des études scientifiques, elle est due à une détérioration des performances cognitives qui survient immédiatement après le réveil et peut durer jusqu’à une demi-heure.

L’insomnie

En général, si la sieste est courte, ce phénomène n’a pas lieu d’être et n’affecte généralement pas le repos de la nuit. Toutefois, les siestes de plus de 30 minutes peuvent nuire à la qualité du sommeil nocturne et entraîner des insomnies.

Maux de tête

Bien que peu fréquent, la sieste provoque chez certaines personnes une sorte de mal de tête qui peut durer de 20 minutes à plusieurs heures.

Conseils pour profiter d’une sieste réparatrice

Si vous faites partie de ceux qui aiment faire la sieste ou si, après cet article, vous envisagez de commencer à la faire, prenez note des conseils suivants pour profiter de tous ses avantages et en faire une sieste réellement réparatrice :

Créez l’ambiance idéale. L’essentiel est de trouver un endroit confortable, peu ou pas bruyant, avec une température agréable et, si possible, peu éclairé.

Faites-le au bon moment. Entre 13 et 17 heures, les rythmes circadiens subissent une chute qui coïncide avec l’heure de la plus grande somnolence. C’est pourquoi la sieste après le déjeuner est la plus bénéfique.

Ne faites pas de longues siestes. L’idéal est de faire des siestes de 10 et 20 minutes, mais essayez de ne pas dépasser 30 minutes pour ne pas perturber votre nuit de sommeil.

Cependant, si vous vous sentez excessivement fatigué au cours de la journée sans raison apparente, consultez votre médecin, car cela pourrait être le symptôme d’une affection médicale.

Questions fréquentes

Quelle est la durée idéale d'une sieste ?

La durée idéale d'une sieste se situe entre 10 et 30 minutes. Au delà de 40 minutes, vous risquez de dégrader la qualité de votre sommeil et même de souffrir d'insomnie. Vous risquez également de vous réveiller avec la tête un peu embrouillée avec la sensation de gueule de bois.

Est-il bon de faire une sieste ?

Oui, il est bon de faire une sieste. Quelques avantages : elle améliore l'humeur, stimule la créativité et facilite la résolution des problèmes, améliore les réflexes et la vigilance, renforce la mémoire, la concentration et l'apprentissage, restaure notre système immunitaire et rafraîchit le cerveau.

Comment faire une bonne sieste réparatrice ?

Pour faire une bonne sieste réparatrice, allongez-vous après avoir manger pendant 30 minutes au maximum. Et, bien sûr, créez un environnement adéquat. Recherchez un endroit confortable, peu ou pas bruyant, avec une température agréable et, si possible, peu de lumière.

Cela pourrait aussi vous intéresser


Cela vous a-t-il été utile ?

Si ce guide vous a été utile, nous vous serions reconnaissants de le partager. Cela ne vous coûte rien et nous aide énormément. Merci beaucoup !

Cela vous a-t-il été utile ?
(Votes : 1 Moyenne : 5)

Laisser un commentaire