Dans certains cas, nous obtenons des commissions des fournisseurs. En savoir plus

Dormir Sans Oreiller : Est-ce Bon pour la Santé et le Repos ?

Actualisé en mars 2024
Autora Clara Muñoz

Rédigé par :
Dr. Clara Muñoz, chercheuse et biomédicale

Icono proceso de revisión

Méthodologie
Nous testons des dizaines de matelas et d’accessoires en conditions réelles et nos experts les soumettent à des tests analytiques rigoureux. En savoir plus sur notre processus éditorial.

Si l’on part du principe que c’est pendant les heures de sommeil que notre corps et notre esprit se régénèrent, il est très facile d’arriver à la conclusion qu’un bon repos est d’une grande importance pour maintenir notre bien-être physique et mental.

Si vous faites partie de ceux qui n’ont pas un sommeil réparateur ou qui, au réveil, ont des douleurs au cou, l’oreiller peut être la cause de votre problème. L’une des solutions pourrait être de s’en passer, mais est-ce une bonne décision ?

Dans ce billet, nous allons voir comment et dans quelles circonstances un oreiller peut favoriser ou gêner votre repos.

Quelle est la fonction d’un oreiller ?

Dormir en serrant un oreillerL’oreiller n’est pas simplement un accessoire repos, mais il remplit une fonction importante, car il est chargé de faciliter l’alignement correct du cou et du dos et de le maintenir droit pendant les heures de repos.

Nous devons prendre en compte qu’en nous reposant avec la colonne vertébrale correctement alignée, nous :

  • Evitons une pression excessive sur les vertèbres cervicales
  • Favorisons la circulation sanguine
  • Contribuons à améliorer le repos complet du corps

Cependant, il existe des situations spécifiques où l’utilisation d’un oreiller peut s’avérer contre productive. Voyons ces cas !

Quand dormir sans oreiller ?

Après avoir compris l’importance de l’oreiller, vous pouvez en déduire que (en règle générale) son utilisation est fortement recommandée.

Toutefois, il existe des situations spécifiques dans lesquelles dormir sans oreiller présente plus d’avantages que d’inconvénients. C’est le cas, par exemple :

  • Pour les personnes dont l’indice de masse corporelle est supérieur à 25 et qui dorment sur le ventre sur un matelas à fermeté moyenne ou moyenne/élevée.
  • Pour les personnes au dos large qui dorment sur le dos sur des matelas de fermeté moyenne ou des matelas avec haut niveau d’adaptabilité, c’est-à-dire qui s’enfoncent dans le matelas.

Dans les deux cas, l’utilisation d’un appui-tête supplémentaire peut entraîner une déviation de la colonne vertébrale qui sollicite les muscles du dos et de la nuque. À long terme, cette tension musculaire peut entraîner des tendinites ou, pire encore, des lésions cervicales.

Les bébés et les enfants doivent-ils dormir sans oreiller ?

Selon les recommandations de l’Académie Américaine de Pédiatrie, los bébés devraient toujours dormir sur le dos, sur une surface lisse et, pour éviter le risque d’étouffement, sans oreiller ni aucun autre type d’élément tel que des animaux en peluche, de grandes couvertures et des draps, des tours de lit, etc.

Ce n’est qu’environ à l’âge de deux ans qu’ils pourront commencer à utiliser ce complément de couchage en toute sécurité.

Quand est-il déconseillé de dormir sans oreiller ?

Dormir sans oreiller minLe cou contient des muscles, des petits os mobiles, des connexions nerveuses et des flux sanguins qui peuvent être affectés par n’importe quel type de pression, c’est pourquoi il est hautement bénéfique de reposer la tête sur un support adéquat pendant la nuit.

Par conséquent, à l’exception des cas décrits ci-dessus, l’utilisation d’un oreiller est largement recommandée pour la population en général.

Cependant, dans certaines situations, cette recommandation devient une nécessité si l’on veut éviter de futurs problèmes de santé :

  • Les personnes qui bougent beaucoup pendant leur sommeil ont besoin d’un support de tête qui leur permette d’adopter la bonne position dans chacune des postures qu’elles adoptent pendant la nuit.
  • Les personnes qui dorment sur le côté ne doivent pas se passer d’un oreiller, car c’est ce support qui leur permet de maintenir leur tête dans le prolongement de leur colonne vertébrale.
  • Les personnes qui dorment sur un matelas inapproprié (ou qui doivent le renouveler) peuvent obtenir un meilleur alignement de la colonne vertébrale grace à l’utilisation des oreillers.
  • Les personnes souffrant d’affections spécifiques devraient utiliser un support doté de caractéristiques spéciales pour aider à atténuer les dommages qu’elles subissent déjà. Par exemple, pour les personnes souffrant de douleurs cervicales, un oreiller cervical peut contribuer de manière décisive à l’amélioration de leur état de santé et de la qualité de leur sommeil.

Type d’oreiller en fonction de la posture de sommeil

Avant de choisir un oreiller, il est important de définir votre position dans laquelle vous dormez. Cet élément de sommeil doit s’adapté à la position que vous adoptez habituellement :

  • Postures de sommeilSur le dos : lorsque vous dormez dans cette position, un oreiller trop haut ou trop bas provoquera des douleurs et une raideur au niveau de la nuque. Par conséquent, pour maintenir la courbure naturelle du cou, il est conseillé d’utiliser un oreiller d’épaisseur et de fermeté moyennes.
  • Sur le côté : dans ce cas, l’oreiller doit être épais et très ferme, car c’est le seul moyen de s’assurer que la tête reste parfaitement alignée avec la colonne vertébrale et d’éviter qu’elle ne s’incline ou ne s’appuie sur l’épaule.
  • Sur le ventre : cette position n’est pas du tout conseillée et doit, si possible, être évitée pour ne pas endommager le dos. Si vous vous endormez toujours dans cette position, l’oreiller doit être très souple et étroit afin de permettre à la tête de tourner naturellement.
  • Toutes les positions : si vous bougez beaucoup, il est préférable d’utiliser un oreiller de fermeté moyenne qui s’adapte aux différentes positions que vous adoptez pendant votre sommeil.

Que faire si l’on utilise plus d’un oreiller ?

En plus de l’oreiller de tête, un oreiller supplémentaire peut aider à maintenir la colonne vertébrale dans la bonne position. Voici où vous pouvez utiliser l’oreiller supplémentaire en fonction de votre position de sommeil :

  • Plusieurs oreillersSi vous dormez en couple, vous devriez idéalement avoir chacun votre propre oreiller. En général, les besoins physiques et posturaux ne sont pas les mêmes pour les deux partenaires.
  • Si vous dormez sur le côté, les jambes pliées, un petit oreiller ferme placé entre vos genoux empêchera la partie supérieure de vos jambes de désaligner votre colonne vertébrale et réduira considérablement les tensions au niveau des hanches et du bas du dos.
  • Si vous dormez sur le dos, vous pouvez placer un petit oreiller sous vos genoux. Cela maintiendra la courbure naturelle du bas du dos et réduira les tensions dans la colonne vertébrale.
  • Si vous dormez sur le ventre, votre dos peut être mis à rude épreuve car votre colonne vertébrale perd sa position naturelle. Placer un oreiller plat sur l’abdomen et la région pelvienne permet de mieux aligner la colonne vertébrale.
  • Un double oreiller sur la tête est recommandé si vous avez des problèmes respiratoires. Il est également particulièrement utile si vous avez l’habitude de lire ou de regarder la télévision au lit.
  • Placer un oreiller sur le côté est également une solution efficace pour créer une sensation de chaleur et de protection.

Conclusion : mieux avec ou sans oreiller ?

La réponse à cette question peut être très ambiguë. Comme presque tout dans la vie, il existe de nombreuses nuances qui font de l’utilisation d’un oreiller une décision très personnelle qui dépend des besoins particuliers de chaque personne.

Pour un alignement correct du corps pendant les heures de repos, vous devez vous connaître, savoir aussi ce qui vous convient ou non. Vous pouvez découvrir quel oreiller vous convient le mieux en utilisant la technique d’essai et d’erreur.

Toutefois, si vous avez un problème physiologique ou une mauvaise posture de sommeil, nous vous recommandons de consulter un professionnel de la santé pour vous aider à prendre la meilleure décision.

Questions fréquentes

Est-ce recommandé de dormir sans oreiller ?

Non, il n'est recommandé de dormir sans oreiller. Il ne convient que si vous avez un indice de masse corporelle supérieur à 25 et que vous dormez sur le ventre sur un matelas moyennement ou moyennement/très ferme. De même, si vous avez le dos large et que vous dormez sur le dos sur un matelas où vous vous enfoncez. Et, bien sûr, chez les enfants de moins de 2 ans.

Est-il conseillé de dormir avec un oreiller ?

Oui, il est conseillé de dormir avec un oreiller, sauf dans des cas très spécifiques. L'oreiller permet d'aligner correctement le cou et le dos et de les maintenir droits pendant le repos. Vous éviterez ainsi une pression excessive sur le cou, favoriserez la circulation sanguine et contribuerez à améliorer le repos complet du corps.

Cela pourrait aussi vous intéresser


Cela vous a-t-il été utile ?

Si ce guide vous a été utile, nous vous serions reconnaissants de le partager. Cela ne vous coûte rien et nous aide énormément. Merci beaucoup !

Cela vous a-t-il été utile ?
(Votes : 1 Moyenne : 5)

Laisser un commentaire